2006, La Vallée des délices (d’Europe)

Du 11 mai au 10 juin 2006

Il y a les délices de l’intimité, les délices de l’âme, les délices infinis, les autres, mais aussi les délices cachées des paresseux délices de la vie. Cette année, cette treizième édition du festival la Vallée devient une version européenne des délices conjuguées aux arts et aux gourmets. Une édition où une large place sera encore faite aux élèves et aux enfants du département, sans oublier les soirées, car est aussi grand celui qui n’a pas perdu son cœur d’enfant. Comme le dit le philosophe Meng-Tsen : "Toutes les choses sont entièrement de nous. Il n’y a pas de plus grand délice que de découvrir cela en se cultivant soi-même." André Champeaux (Président du CRAC)
Cette année-là, La Vallée reçoit : ...
Les Commandos-Percu étaient dès janvier à Saint-Astier pour peaufiner la création du final du festival avec nos spect’acteurs. Ce groupe toulousain de musiciens-artificiers, propose avec ses fameux instruments de percussion et ses effets spéciaux, un répertoire musical sur la mobilité et le rythme dans des spectacles chaleureux où la notion de contact avec le public est essentielle. Ils ont partagé leur fascination pour le mouvement, le rythme et le feu avec une trentaine de personnes.Une véritable machine humaine déploya aussi ses rythmes au fil d’un grand déambulatoire jalonné de surprises sonores et visuelles. L’alchimie des gigantesques tambours et la douceur des voix ont lentement pris forme, faisant monter crescendo une agréable émotion soutenue par des artificiers créatifs. Des rythmes soutenus, contrastés par les chants des chantiers vocaux qui ponctuent les explosions, ont emmené plus de deux mille personnes dans la magie de la nuit.

Appuyer sur entrée pour lancer la recherche